L'info du Moment

PdC ferme ses portes...
Nous vous invitons à nous rejoindre
sur Chemins de Traverse !


Poudre de Cheminette



 

Partagez|

Gare au garou [Resnald, si tu es là...]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar


Serial Kiffeuse

Messages : 1087
Âge du Personnage : 23 ans
Lieu de vie : Brighton

MessageSujet: Re: Gare au garou [Resnald, si tu es là...] Sam 28 Fév - 19:50

J'hallucine grave.
Il lit dans mes pensées où quoi, ce type ? je saurais pas que c'est impossible que je m'en poserais des questions.
Y a quelque chose qui a dû me trahir mais je sais pas quoi.
Et non, j'ai pas envie de lui donner raison. C'est peut-être juste une technique tordue pour me faire dire le fond de ma pensée. J'ai lu ça dans un bouquin une fois : pour enquêter, l'agent secret pose des questions au pif. Ce qui l'intéresse, c'est pas les réponses, mais la réaction des gens. Mark doit être un fana de mauvais bouquins. Mais je fais mine de rien. je suis très forte pour cacher ce que je pense. Pour preuve, le vieux machin très laid que Justin m'a offert pour notre anniversaire. Et non, j'exagère pas. A première vue, personne ne peut deviner qu'il s'agit d'un chèche. Pourtant, mon cher et tendre est persuadé que je l'a-do-re. Alors ? Vous voyez ! Le théâtre, ça sert. Ouais, j'ai pas tenu plus de deux semaines, mais ça laisse vachement de temps pour pratiquer quand même. Je sais maintenant mentir et dissimuler avec affront. je suis sûre que je pourrais faire croire à une mouche qu'elle est une baleine. Les arguments, c'est mon truc. Et puis avouons-le, tout est dans le regard. Je suis peut-être pas la plus belle fille du monde mais j'ai des yeux supers.

Je décide donc de m'en servir, les plante dans ceux de Mark - pourvu qu'il croit pas que j'essaye de l’hypnotiser dans une transe amoureuse – et je lui sers mon meilleur air innocent.


. Je comprends pas de quoi vous parlez.

Je rajoute une petite couche de niaiserie par-dessus mon fond de teint. Vous avez-vu comme je joue bien la gourde ? Franchement, je m'y croirai moi-même.

. Allez, filez !

Si j'étais James Bond, je lui filerai un bon coup de somnifère, je le planquerai dans un tronc d'arbre (avec l'évanouie par-dessus pour lui tenir chaud) et bon débarras !
Je me permets de rouler les yeux au ciel. Genre.


. Sérieux. Ce sont juste des touristes qui se sont faits une petite frayeur. Vous croyez quoi ? Qu'un lapin cannibale les court après ? Soyez sérieux deux secondes.

Je m'enfonce là. Si je réussis à le persuader qu'il y a pas de danger, il verra pas l'intérêt de se casser d'ici (et d'arrêter de me casser les pieds par la même occasion).
Merde.
Je triture la cervelle pour trouver quelque chose.


. Et puis, même si y a un truc chelou, je suis armée.

Je lui dis pas que ma saule arme, c'est mon couteau suisse. Pas très utile pour éviscérer un monstre. Ça et un couteau en argent. Mais si je lui en parle, il va se poser des questions, et bla et bla et bla. J'ai pas envie de lui sortir ma théorie que les loups-garoux existent pour de vrai. Pas tant que j'ai pas de preuve. C'est pa si drôle de passer pour la chtarbée du coin. Jusque-là, j'ai réussi à éviter l'étiquette et je compte bien continuer.

. Et avant que vous me preniez encore pour une gamine manucurée, oui, je sais m'en servir.

J'ai dû éplucher des patates avec, une ou deux fois.
Mais lui, il doit s'imaginer que je prends des cours de tir tous les trois matins.


. Donc, maintenant, on file. Allez. Zou.

Je le gronde un peu, comme pour le culpabiliser de mettre la vie de la fille en danger.
Je me campe bien droit sur mes guibolles. Si il comprend pas que je bougerai pas tant qu'il se sera pas mis en route, c'est que c'est vraiment un crétin obtus. Sa cervelle ? Deux couches de ciment, un couche de plâtre et un peu de vide au milieu!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudredecheminette.harrypotterrpg.fr/t512-contes-et-legendes-d-un-monde-oublie-ezio http://poudredecheminette.harrypotterrpg.fr/t154-stacy-grant-moldue-etudiante
avatar



Messages : 220
Âge du Personnage : 25
Lieu de vie : Londres

MessageSujet: Re: Gare au garou [Resnald, si tu es là...] Dim 1 Mar - 20:54

Ok. C'était bien ma veine.

La journée de merde à l'extrême. Une rencontre fortuite. Et une Évanouie sur les bras. Sérieux, que demande le peuple ? Aucune idée mais en tout cas là, j'avais tiré le gros lot. Ma chère et tendre mariée se prenait pour une Bruce Lee au féminin et comptait pour que je me barre vite fait.
J'avais été lâche à Poudlard College, mais là, il fallait le faire, laisser deux demoiselles en détresse face à un énorme Monstre qui devait me dépasser de deux bonnes têtes et accessoirement peser trois fois mon poids. Pour l'histoire, je n'avais vu des Lycans que dans mes grimoires et franchement me retrouver nez à museau avec un monstre pareil me plaisait moyennement.

Vraiment.

Puis au pire, Stacy serait la mise en bouche, l’Évanouie un petit toast et moi l'apéro. Notre cher et tendre Lycan allait se régaler et là franchement, finir dans l'estomac d'une Bête pareille n'était nullement dans mes prérogatives prochaines. Elle me servait tout et n'importe quoi comme excuses, qu'elle était douée en art martial -merci j'avais eu une démonstration mais j'avais été surpris-, mais face à la grosse Bête, elle serait aussi efficace qu'une brindille soulevée par les vents.
Dans ma tête, je voyais l'image de la pauvre fille brisée en deux par le Monstre et berk. C'était vraiment pas joli à voir. Je levais mes iris dorés au ciel face à tant de négligence et à un suicide consenti.

Elle voulait mettre fin à ses jours ou quoi ? Merde. Mais ce ne serait pas avec moi. J'avais encore quelques années de Sorcier devant moi et je n'allais pas les écourter bêtement en partant à la chasse au Loup. Posant l'Endormie sur le sol, je menaçais Stacy de mes mains gantées; pointant un doigt vindicatif sur elle, je frisais l'hystérie.
Je fus coupé net dans mon élan par un bruit sourd et équivoque. Un grognement si guttural qu'il me glaça entièrement les entrailles. Je regardais Stacy et l'Endormie qui n'était plus à mes pieds, elle avait été moins conne que nous, elle, elle s'était barrée et s'était donnée une petite chance de survie. En plus.
Posant l'une de mes mains gantées sur ma baguette en gage de sécurité, je serais prêt à la dégainer au moindre pépin. Si le pépin était griffu, j'étais dans la merde.

On était dans la merde.

Je regardais Stacy, dans moins de deux bons kilomètres elle serait confrontée à une Bête hideuse dont seul l'instinct était primordial. Je me devais de sauver la Belle au profit de la Bête.


- Sérieusement, vous croyez que vous allez être de taille face à la Bête ? C'est pas avec une prise minable d'art martial qu'elle va être mise à terre. On se casse vite fait, et tant pis pour l'honneur ! Chuchotais-je à son encontre. Plus la Bête se rapprochait plus nos chances d'avoir un peu d'avantage sur Elle s'amoindrissait.

Pour couronner le tout, ça avait une célérité diabolique, une force herculéenne et un odorat sans nul autre pareil.
Souffle gras, grognement sourd, pas lents mais assurés. Il était là. Ou presque.

On était vraiment dans la merde.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Serial Kiffeuse

Messages : 1087
Âge du Personnage : 23 ans
Lieu de vie : Brighton

MessageSujet: Re: Gare au garou [Resnald, si tu es là...] Dim 8 Mar - 12:24

Bon, j'avoue.
J'ai eu une petite frayeur quand j'ai entendu le hurlement pas loin de nous. Mais je suis pas une chochotte, ok ? C'est juste un réflexe très humain qui prouve que j'ai pas complètement perdu tout sens commun.

Heureusement, Mark est là pour me rappeler le sens des réalités.
Une prise minable d'art martial ? Pff, je t'en mettrais du minable ! Quel crétin celui-là ! C'est pourtant pas faute de lui avoir fait une démo en bonne et due forme. Les mecs m'agacent quand ils sont prétentieux.
Et puis, quoi ? Même si mon garou est vraiment vraiment dangereux... ça sert à quoi de courir ? Il galope bien plus vite que nous, avec ses quatre pattes, son instinct animal et sa fureur carnassière.

Attendez...

J'ai dit fureur carnassière ?
Hum. Bon. Mark n'a peut-être pas tout à fait tort (même si je lui dirais jamais). De là à l'avouer... certainement pas !

Je reprends donc mon meilleur air têtu (là-dessus, je suis championne toute catégorie) et je lui rétorque:


. Je vous promet de me mettre à l'abri. Je suis une pro du crapahutage dans les arbres ok ?

Et là, je mens même pas. J'ai de nombreux talents vous savez !
Je mens pas et je dois être d'autant plus crédible. Alors je continue:


. Et y a aucun monstre en Angleterre qui risque de me grimper après.

Un doute, tout d'un coup ? Et si il était au courant de l'existence des garoux, lui aussi ?
Mais non... Si il y avait d'autres fêlés dans mon genre, ça finirait par passer à la télé. Le commun des mortels ignore tout de mes soupçons, je m'en suis assurée.


. A moins que vous vouliez me faire croire qu'on est poursuivi par l'abominable homme des neiges ?

Je m'occupe même pas de baisser la voix. Si le garou nous a repéré, c’est pas un peu de volume vocal qui va y changer quoi que ce soit. C'est que ça a un nez de fou, ces machins-là. Alors, même si on se tait, il nous repère à l'odeur.
Je sens que Mark va encore hésiter. On a plus le temps, là.


. Bon, ok. Je voulais pas en arriver là... mais je suis une spécialiste. Je suis mandatée spécialement pour m'occuper de la chose, alors cassez-vous, c'est un ordre. Ou grimpez dans un arbre, c'est encore mieux. Mais vite, là !

D'un geste, je lui propose même mon aide.
Je veux voir mon garou mais je suis pas folle. Moi toute seule, j'aurais pu gérer mais avec deux arsouilles à protéger en plus, c'est juste pas gérable. Il faut que je cogite à un plan B.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudredecheminette.harrypotterrpg.fr/t512-contes-et-legendes-d-un-monde-oublie-ezio http://poudredecheminette.harrypotterrpg.fr/t154-stacy-grant-moldue-etudiante
avatar



Messages : 220
Âge du Personnage : 25
Lieu de vie : Londres

MessageSujet: Re: Gare au garou [Resnald, si tu es là...] Ven 3 Avr - 20:10

Et MERDE.

Merde. Merde. Merde. J'allais péter les plombs, c'était vraiment n'importe quoi comme journée et encore j'étais loin du compte. En proie à un indicible stress, j'étais convaincu qu'on allait y passer. Que le Lycan allait nous bouffer tout crus et que finalement, je n'aurais pas ma descendance tant désirée.
Quoiqu'on s'en branle pas mal en fait. Me tirer sain et sauf, ce serait déjà pas si mal et avec Stacy. Même si cette dernière était vraiment plus que têtue. Devrais-je la traîner de force ou y aller par les sentiments ? Nous étions deux, -seulement deux-, face à l'immensité carnassière qui allait faire de nous qu'une bouchée.

Et merde. Croqué par un Loup, bof quoi.

Je ne l'écoutais plus, obnubilé par les bruits ambiants, tentant de doser la Chose qui allait foncer sur nous dans quelques instants. Elle me déblatérait conneries sur conneries et je n'allais pas tarder à exploser. Bordel, faut vraiment être conne pour rester plantée là à attendre de se faire bouffer !

Vraiment conne. Ou suicidaire. Vraiment.


- Si on se bouge pas un peu le cul, on va se faire bouffer comme deux couillons ! Je m'en fous que vous êtes spécialiste dans le domaine, et non je ne crois pas qu'on va être confrontés au Yéti ! Ce qui va nous tomber dessus c'est un Loup ...

Un hurlement à glacer le sang, me fit stopper mon laïus. Un Loup-Garou, immense se tenait là devant nous. Une fourrure hirsute couleur auburn et des orbes dorées. Comme les miennes. Comme les miennes ?! Je restais là, mes jambes ne voulant plus bouger tandis que la Mort velue approchait pas à pas. Gueule béante et bavante.

Du coin de l’œil; je regardais Stacy. Quand je lui ai dit qu'on devait se bouger le cul au lieu de se faire bouffer. La Bête fondit sur Stacy en un instant tandis que je m'enhardissais à la sauver. Je la poussais le plus loin que je le pus, tandis que le Lycan affamé, allait pas tarder à me dévorer.



Merci.






Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Serial Kiffeuse

Messages : 1087
Âge du Personnage : 23 ans
Lieu de vie : Brighton

MessageSujet: Re: Gare au garou [Resnald, si tu es là...] Dim 12 Avr - 12:24

Un loup-garou ? Il allait vraiment dire un loup-garou ?
J'arrive pas à en croire mes oreilles et mon cerveau en prend un coup.

Quoi ? Vraiment ? Il y a d'autres gens que moi qui ont deviné que le monde n'est pas exactement ce qu'il en censé être ? Alors, pour de vrai, je suis pas folle ?
J'ai un mélange de soulagement et d'incrédulité qui m'envahit et me bouffe la moitié de mes réflexes.

C'est plutôt une chance, quand on y pense, que la pensée file à tout berzingue parce que si il m'avait fallu autant de temps pour penser que pour écrire ces quelques phrases, je crois qu'il y aurait désormais une belle tombe tout neuve dans le cimetière de Shoreham-by-sea, avec mes deux parents et mes trois sœurs pour noyer la terre de leurs larmes.

Oui. Parce que je suis pas complètement inconsciente. Au fond, je sais bien que les garoux ne sont pas des gentilles peluches animées. (ça m'empêche pas d'être sûre que, comme toute bête sauvage, on peut l'apprivoiser. Avec beaucoup d'efforts).

Alors, quand mon garou enfin se pointe, j'ai eu le temps de remettre ma cervelle à l'endroit. De passer le choc. Après notre petite sauterie, il faudra que je papote sérieux avec monsieur Mark. On a tout l'air d'avoir un sacré point commun lui et moi. On pourrait fonder un petit groupe, voire se créer une petite communauté de believers. Bon, mais l'heure n'est pas au projet. Occupons-nous de notre survie.

Quand le garou surgit, c'est un grand choc (poilu, le choc). Il est au-delà de tout ce que je pouvais imaginer. En mieux. Et en plus sauvage. Et en moins sexy. Dommage. Je serais quand même curieuse de le voir une fois la pleine lune passée. Mais, c'est une autre histoire.
Je bloque deux demi-secondes, mais ça a l'air d'être des heures. Ma rétine s'accapare le moindre de ses détails. Ses yeux brûlants, ses canines acérées mais aussi sa grâce pure et sauvage. Animale. Je suis complètement chtarbée mais je crois qu'il me plaît. Je suis fascinée. Envoûtée. Deux demi-secondes. Parce que mon instinct de survie contre-attaque et me tance vertement : si je veux continuer à m'émerveiller, faudrait d'abord que je crève pas. En être comme deux ronds de flan, c'est plus dur quand on est morte. Enfin, je pense. J'ai jamais essayé. Et pas envie de tester la chose maintenant non plus.

A mi-voix, je ne peux m'empêcher de murmurer :


. Salut mon garou...

De ce ton rauque et suave qui plaît tellement à Justin.
Le garou s'immobilise, bavant et fulminant. (ça, c'est moins sexy).

Instant de grâce.
Instant microscopique.
Mon garou me fonce dessus et sans rien y comprendre, je me retrouve à câliner un buisson, une douleur cuisante à l'épaule. Laissant Mark et la fille dans les vapes à la merci du lycan.
C'est plus fort que moi, à nouveau, ma voix s'élève:


. Garou... non...

Et à nouveau le garou se fige. Un seul instant. Tant que ma voix parvient à ses oreilles. Très vite, il se la rejoue monstre assoiffé de sang.
Alors, sans réfléchir, je me relève et je reprends:


. Garou... laisse-les tranquille. On ne te veut pas de mal. Moi, je suis juste fascinée par les garoux et j'avais tellement hâte d'en voir un en vrai. Et j'avais raison, tu es magnifique.

J'exagère, mais à peine.
Le temps semble suspendre son vol. Le garou semble figé à mes lèvres. Je continue ma litanie vocale, tout calme dehors, mais, à l'intérieur, je flippe juste comme c'est pas permis.

HJ : j'ai tenté quelque chose. Faut que je demande l'autorisation pour la suite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudredecheminette.harrypotterrpg.fr/t512-contes-et-legendes-d-un-monde-oublie-ezio http://poudredecheminette.harrypotterrpg.fr/t154-stacy-grant-moldue-etudiante
avatar



Messages : 220
Âge du Personnage : 25
Lieu de vie : Londres

MessageSujet: Re: Gare au garou [Resnald, si tu es là...] Dim 12 Avr - 18:00

Hm.
Okay.

Je devais être dans un mauvais mais alors très mauvais Cinémagik. J'avais mis Stacy hors de danger en la poussant à quelques centimètres de moi, mais je restais sur mes gardes. La Bête, allait quant à elle se jeter sur moi si je ne faisais pas vite quelque chose.
Une de mes mains gantées était prête à dégainer ma baguette, seule arme magique qui pourrait venir à bout du Lycan. Lycan qui allait me bouffer, si je ne me bougeais pas un tant soit peu le chaudron. Ce que je vis par la suite me laissa sans voix.

Vraiment.

Je voyais Stacy face au Garou sans aucune peur. Elle devait être folle, c'était pas possible autrement. Elle parlait à la Bête sans aucune once d'angoisse, juste pour calmer les ardeurs meurtrières de cette dernière. Ok. J'avais toujours, toujours, ma main sur ma baguette quitte à en avoir les jointures blanchies.
Mes orbes dorées croyaient au fantasme, étais-je devenu fou ? Stacy avait une capacité hors du commun, elle savait parler aux Garous. M'approchant légèrement, je vis la Bête gronder.

S.U.P.E.R. Franchement.


- Vous nous la jouez, Stacy qui murmure à l'oreille des Garous ou quoi ? Parce que là si on se tire pas vite fait, il va nous bouffer tout les trois et franchement, c'est pas la première chose dont j'ai envie. Dis-je lentement sans hausser le ton, de peur que la Bête se jette sur nous, malgré une certaine sympathie envers Stacy.

Je sentis une pression sur ma jambe, presque imperceptible mais présente. C'était quoi encore ? Un bébé-garou ? Ça existait tiens ? J'en venais à me poser la question quand je vis que c'était l'Endormie qui était revenue à elle. A croire que mes Informulés s'étaient ramollis et étaient devenus inefficaces. Bouse, encore un souci d'une cinquantaine de kilos sur les bras.

Comment dire ? J'étais aux anges.


- Il ... ! Commença à hurler notre invitée, invitée dont je plaquais ma bouche avec l'une de mes mains gantées. Je détestais être au second plan, mais il fallait reconnaître une chose et pas des moindres : Stacy se débrouillait assez bien avec le règne animal. Oui, mais jusque quand ?

J'entrepris de prendre Stacy par le bras, mais la Bête était moyennement contente et l'autre qui n'était qu'une boule de stress et d'horreur mélangés.

Pfff. Et merde.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Serial Kiffeuse

Messages : 1087
Âge du Personnage : 23 ans
Lieu de vie : Brighton

MessageSujet: Re: Gare au garou [Resnald, si tu es là...] Lun 20 Avr - 17:52

Je comprends pas du tout ce qu'il se passe... mais quelle que soit la force qui est en œuvre (Dieu ? J'ai jamais vraiment cru en Dieu, alors Il a une drôle de façon de me le rendre, ou bien c'est là Son argument pour me convaincre ? Plutôt efficace l'argument !), j'ai pas envie d'arrêter.
Dès que je parle, le temps semble suspendre son vol, et mon garou ses pulsions meurtrières.

J'ai l'instinct bizarre que si je me taisais deux minutes, je ne serais plus de ce monde pour raconter ça à Justin. Sauf que je peux pas lui raconter. Bien sûr. Justin, tu devineras jamais ! Je suis allée me faire une balade, j'ai croisé un garou et je l'ai hypnotisé rien qu'avec ma voix. Si si, je te jure.... Je suis pas sûre que même les vœux sacrés du mariage l'empêche de s'enfuir en courant...ou de me faire interner. Je vous rappelle que la camisole, c'est pas tellement mon truc.

Et puis, je suis toujours pas certaine de pas être en train d'halluciner complètement. Ou de me faire des films. Faut que j'arrête la télé, les séries...

Mark se charge de me remettre les pieds sur terre, du stress plein la voix. Et je le comprends.... Il n'empêche que, au son de ses mots, la lueur de folie sanguinaire s’est rallumée dans les yeux de mon garou.


. Mark, tai....

Et le réveil impromptu de Miss Cordes Vocales Suraiguës n'aide pas non plus. C'était mieux quand elle était dans les choux. Je suis pas vraiment du genre violente (j'aime juste beaucoup les arts martiaux), mais là, j'ai juste envie de lui en mettre deux pour qu'elle se taise. Mark me devance, plus élégamment, et je lui en suis étrangement reconnaissante.

. Taisez-vous. Tous les deux.

Le garou fait encore un pas dans notre direction. Et vues ses canines acérées, c’est toujours un pas de trop.
J'essaye de retrouver cet état de grâce, d'un peu plus tôt. J'inspire, j'expire. Je sens la confiance me revenir. Je sais pas d'où elle débarque mais c'est comme une flamme de certitude qui se réveille en moi. Je dois définitivement être bonne pour l'asile. Faudra que je trouve un moyen de faire chanter Mark (et la fille) pour qu'ils racontent rien à personne.

Ou alors, je laisse le garou les bouffer.

Je plaisante. Si si.
Je reprend ma voix grave, celle qui jaillit du ventre et je recommence à parler. J'essaye d'abord un discours logique, puis, peu à peu, l'ensemble devient sans queue ni tête. Comme cette histoire.


. Garou, on te veut pas de mal, sérieusement. Si les autres crient, c'est parce qu'ils sont effrayés...

Et je crois que c'est ça, plus qu'autre chose, qui nourrit ses pulsions de mort. Enfin, je dis ça, je dis rien.

. Mais on te veut pas de mal, Garou. On apprécie juste l'air pur et le côté sauvage de la forêt. Tu sais, quand on vit en ville, c'est pas franchement le must pour les poumons et le moral. Toute cette pollution, tout ce gris...

Je ne saurais jurer qu'il m'écoute, mais tant que je parle, il se tient tranquille.
Je continue, sur la même intonation:


. Vous devriez vous en aller, Mark, doucement, sans gestes brusques. Pour l'instant, il m'écoute, je vous jure qu'il m'écoute. Je sais pas pourquoi et comment, mais profitez-en pour vous mettre à l'abri, tous les deux. N'est-ce pas Garou que tu vas les laisser partir... ?

Quant à moi ? Euuuuuh, je sais pas trop encore. Ça dure combien de temps la pleine lune?

HJ : j'ai l'autorisation pour mon don Wink .



Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudredecheminette.harrypotterrpg.fr/t512-contes-et-legendes-d-un-monde-oublie-ezio http://poudredecheminette.harrypotterrpg.fr/t154-stacy-grant-moldue-etudiante
avatar



Messages : 220
Âge du Personnage : 25
Lieu de vie : Londres

MessageSujet: Re: Gare au garou [Resnald, si tu es là...] Mer 22 Avr - 21:02

Elle me fout quoi là ?

Sérieusement.
Elle me fout quoi ?

Elle était à l'aise, drôlement à l'aise pour une fille qui se ferait croquer en deux coups de dents par un Garou peu affable. J'en restais quand même un peu sur le cul devant une vision pareille.
Stacy parlant sans nul stress face à un torrent de haine animale qu'il n'était pas facile de contrôler. Le Garou ne bougeait pas d'un poil quand elle le charmait. Étrange fille. Pour ma part, je n'étais pas au goût du gros loulou car quand ce dernier avait entendu ma voix, j'avais failli tout simplement me faire bouffer tout cru.

Okay.

La Miss nous intima de nous taire, moi et la folle hystérique dont ma main gantée avait fini judicieusement sa course sur ses lèvres. Là, je pestais. Comment osait-elle ? Alors que j'étais Sorcier, que j'avais une baguette et que je n'hésiterais pas à m'en servir si le Garou en venait à vouloir de faire de nous trois son repas. Mais Stacy, m'avait quant à elle, coiffé au poteau et autant dire que j'étais assez mécontent.
Plaquant toujours ma main gantée sur ma comparse d'infortune, j'entendais Stacy déblatérer de plus en plus de conneries qui à elles seules, devaient peser plus qu'elle. C'est pour dire.
Mes yeux dorés allaient de Stacy au Garou et du Garou à Stacy, sans que je ne puisse intervenir. Bordel que je détestais ça ! Être spectateur du pire, c'était décidément pas dans mes habitudes.

Et là, c'est le pompon. Selon Miss es psychologue en Loup-Garou, on devrait se barrer. Je regardais la femme et je la vis opiner du chef. Elle, j'avais compris sa décision. Lentement, je retirais ma main gantée que j'avais plaqué sur ses lèvres afin qu'elle puisse me donner son opinion sur l'affaire, même si au fond de moi, je la connaissais déjà.


- On a la chance de s'en aller. On se barre !

Bon.
Okay, j'avais ma réponse. Mais Stacy dans tout ce merdier, j'allais pas la laisser là quand même. Car autant après qu'on se soit tirés avec l'autre infortunée, le Lycan -sans témoins autour- aurait tôt fait de bouffer notre sauveuse. Et ça, j'en avais moyennement envie.
Mais ce fut le moment que choisit mes stigmates colorés pour se manifester et ma tête qui m'offrit une douleur lancinante à souhait. Étourdi par le mal, je m'appuyais contre l'arbre le plus proche, la folle hystérique n'ayant pas demandé son reste pour sauver sa peau.
J'avais mal. Et ce n'était jamais au moment le plus opportun.

Franchement.
MERDE.





HJ : Cool ça ! Fier


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Serial Kiffeuse

Messages : 1087
Âge du Personnage : 23 ans
Lieu de vie : Brighton

MessageSujet: Re: Gare au garou [Resnald, si tu es là...] Mar 19 Mai - 21:09

Je guette leurs réactions du coin de l'œil.
Y en a au moins une des deux qui fait preuve d'un peu de bon sens et qui s'enfuit comme il se doit.
Au lieu de la suivre, Mark a l'air de se taper un coma. Ou d'être sur le point de tomber dans les pommes. Ce qui revient du pareil au même. Quoi ? Il se la joue fille en hypoglycémie ? Ou alors ses nerfs lâchent et c'est le moment qu'il choisit pour frôler l'apoplexie.

Les mecs, des fois, je vous jure...

Tous des chochottes.
J'aurais pas pris les choses en main qu'on serait déjà en train de macérer dans les sucs gastriques de notre ami poilu. Oui, parce que je suis pas complètement folle non plus. Je sais bien que si ma voix faisait pas un truc bizarre à mon garou, mon ju-jitsu ne ferait pas le poids face à son demi-quintal de force brute. Et c'est pas avec les malaises de Mark qu'on s'en serait tirés vivants.

Moi, bien sûr, pas bête, je continue de déblatérer des bêtises à mon garou. Pas trop niaises, les bêtises. Si comme je le pense, il y a bien un homme au fond de ce garou, j'ai pas envie qu'il me prenne pour une cruche à son réveil.
D'ailleurs, mes bouquins s'accordent pas sur le sujet : le lendemain, le garou, il se souvient de quoi ? De tout quitte à devenir fou ? De rien, quitte à devenir fou aussi ? Va falloir que j'enquête là-dessus et que je choppe mon garou au réveil, demain matin. J'ai comme l'impression que la nuit va être loooooongue. D'autant que d'ici l'aurore, faut que je suave ce crétin de Mark et que je fasse gaffe à pas avoir la voix qui parte en sucette, sinon, je me donne pas deux minutes pour finir en steak haché à garou. J'avais d’autres ambitions dans la vie, moi.

Tout en parlant, j'essaie de réfléchir (ce qui est pas si évident quand on a museau plein de dents en face de soi) à comment nous sortir de là.
D'ici à ce que le garou décide que Mark s'est posé en offrande au dieu des carnivores dont il se fait l'émissaire... Pfiou ! Quelle journée !

J'ose interrompre mon long discours, en prenant bien garde à garder le même ton:


. Mark ? Youhou Mark ?

Il a l'air un peu mort. Juste un peu, pas vraiment. Mais c'est déjà beaucoup trop à mon goût.

. Qu'est-ce qui se passe ?

Genre, il va te répondre...
Les mecs, sérieux...

Je reprends mon déballage vocal, racontant des détails croustillants de ma vie d'un ton enjôleur, tandis que je m'approche discrètement de Mark. J'essaie de pas quitter mon garou des yeux. Voix + regard = garou en hypnose.
Arrivée près de Mark, je résiste pas, je lui envoie ma main lui présenter ses respects. Fort. Ça me démangeait de lui en mettre une tout à l'heure alors je me venge.


. C’est vraiment pas l'heure de dormir, là. J’ai pas le temps de sauver ta peau, si t'as pas remarqué ! J'ai un peu des trucs sur le feu.

Il aurait rebroussé chemin comme je l'ai encouragé à le faire au moins cinquante-deux fois, on en serait pas là...



Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudredecheminette.harrypotterrpg.fr/t512-contes-et-legendes-d-un-monde-oublie-ezio http://poudredecheminette.harrypotterrpg.fr/t154-stacy-grant-moldue-etudiante
avatar



Messages : 220
Âge du Personnage : 25
Lieu de vie : Londres

MessageSujet: Re: Gare au garou [Resnald, si tu es là...] Lun 6 Juil - 13:44

La Douleur.

Elle s'invitait toujours quand je m'y attendais le moins. Toujours. A croire qu'elle avait cette petite dose de moquerie quand je me trouvais en situation -très- précaire. Présentement face à un Garou. Bien que ce dernier trouve Stacy ma foi assez sympathique de part sa voix et son regard langoureux, j'avais pas vraiment envie de finir dans son bide digéré avec d'autres gars.
Mais quand cette charmante Douleur arrivait, je n'arrivais plus à bouger, comme paralysé. Ça me brûlait notamment sur mes tatouages, et ma tête me lançait constamment comme si j'y accueillais une fête d'étudiants particulièrement éméchés et vraiment déchaînés.

La grosse merde.

J'entendais la voix suave de Stacy tenter de me taper la causette, mais franchement je me voyais mal lui faire un long discours. Mon regard doré tentait de se vriller dans le sien, mais je le fermais directement, en proie à Miss Douleur qui me lâcherait pas de sitôt. Puis vient une douleur qui s'ajoute à celle qui me parcourt entièrement. Une baffe ? Elle se fout de qui là ? Là mes orbes dorées la fixent intensément en voulant lui en retourner une en réponse à la sienne. Charmante.
Mais on m'a toujours appris à ne pas faire de mal aux demoiselles, bien que cette dernière mériterait vraiment une sérieuse correction. Mon mal de tête fut bientôt occulté par cette baffe qu'elle m'avait gentiment donnée. Pour me réveiller ...

Mouaif.

Brisé dans mon égo par une prise d'art martial moldu et maintenant par une gifle donnée par une jeune fille -mariée-, j'étais au bord de la psychose. Et n'oublions pas le Garou qui ne se priverait pas pour nous démembrer, et nous bouffer, le moment opportun.


- Ça va pas ? Hurlais-je presque, mais je tentais de garder mon calme et ne pas friser l'hystérie, parce que j'avais bien compris que le Lycan aimait pas le bruit. Et le bruit fait par des gars.

Franchement trop cool.

Je m'appuyais contre cet arbre qui était pour l'instant un agréable soutien. Et une charmante compagnie, autre que cette folle furieuse. Mais au moins je pouvais la remercier d'une chose et pas des moindres, mes stigmates et mal de crâne s'étaient atténués. C'était un merci en demi-teinte.


- On fait quoi là ? On a l'occasion de se casser vite fait au nez et à la barbe du Monstre et vous, vous trouvez un seul moyen pour vous rendre intéressante, lui taper la discute ! Vous vous foutez vraiment de ma gueule !

Grognements derrière.
Je fermais ma gueule devant.

Bon sang, en plus d'être chiante et d'en vouloir à ma vie, elle se tapait maintenant un garde du corps d'un demi-quintal. Je crois que c'est le karma, ou on se fout royalement de ma gueule ? Ça doit être ça, il ne peut en être autrement.


- On doit se casser Stacy, quand il sera plus sous votre emprise, je comprends pas comment ni pourquoi, on se fera bouffer tout crus. Alors s'il vous plait, c'est la dernière fois que je vous le demande.

Ah j'oubliais le Merci poli, car c'est vrai que sans elle, je serais déjà dans l'estomac de ce chien-chien enragé. Mais bon, comme toujours, ça m'écorche la bouche à l'acide de remercier quiconque ...

- Merci, au fait.

Bon chose faite, il était vraiment temps de quitter cette forêt et ses charmants habitants.
Vraiment temps.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Serial Kiffeuse

Messages : 1087
Âge du Personnage : 23 ans
Lieu de vie : Brighton

MessageSujet: Re: Gare au garou [Resnald, si tu es là...] Sam 5 Déc - 21:22

Oh, mais c'est qu'il commence à me les casser, le Mark, là.
Il veut se casser ? Mais ça fait vingt fois que je lui dis de partir ! Il attend quoi ? Que je le suive ? Au nom de quoi, d'abord ? D'une galanterie périmée depuis le début du vingtième siècle ? Comme si je lui avais pas prouvé que j'étais capable de me débrouiller toute seule.
J'ai pas un caractère facile, mais qu'on me prenne pour une fille sans défense, prête à tomber dans les pommes pour un cheveu de travers, ça vient pas m'arranger.

J'ai le sang qui bout doucement, et je sens qu'en face, mon garou réagit. Parce qu'il lit mes émotions aussi ?. Je sais, je sais. Les animaux ont des sens bien plus développés que nous et mon garou, là, il est capable de flairer une carcasse à cinq lieues d'ici. Alors l'odeur de ma sueur, il doit l'analyser sans mal.
Je sais qu'il y a donc une explication rationnelle, mais je me paie bien trente secondes de pure parano.
En tout cas, mes fluides corporels lui parlent, et lui parlent bien. Et je sens pas la peur. Je sens la colère. Du coup, il grogne encore plus fort. Me voilà devenue chef de meute. Youpi. Y a moyen que je greffe ça sur mon CV ?

Dans deux secondes, le Mark va se remettre à flipper, geindre à m'en bousiller le self-control et je crois que je supporterai pas encore une de ses supplications. Alors, je cède. Pour l'instant.


. Ok, on se casse.

Comment je vais lui dire ça, à mon garou, que je le quitte ?

. T'as un plan ?

Ouais parce que je suis pas sûre de pouvoir hypnotiser mon gros machin poilu au point de le faire comater sévère.
Et je suis pas sûre sûre de courir plus vite que lui.


. Parce que bon, sans personne pour nous couvrir, il va nous prendre pour de jolis steaks sur pattes.

Pas du tout. J'enfonce pas du tout le fait que c'est ce que je lui dis depuis le début : qu'un de nous doit rester pour couvrir le départ de l'autre. Et je sais pas pourquoi, mais j'imagine Mark distraire mon garou assez longtemps pour que je puisse disparaître de son horizon. Il est pas bien gros : le mâchouiller devrait pas prendre longtemps au garou. Vu les pics à glace qu'il a pour canine, en deux bouchées, il le bouffe le Mark.

Je croise les bras et j'attends l'idée génial de Monsieur Mark, expert en fuite devant garou déchaîné.
Je chantonne un petit air à mon garou, pendant ce temps. J'ai honte, mais le seul truc qui me vient à la tête, c'est
Conceal, don't feel, don't let them know ...Well, now they know ... Let it go, let it goooooo !

Sans commentaire.



Dernière édition par Stacy Grant le Jeu 10 Mar - 20:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poudredecheminette.harrypotterrpg.fr/t512-contes-et-legendes-d-un-monde-oublie-ezio http://poudredecheminette.harrypotterrpg.fr/t154-stacy-grant-moldue-etudiante
avatar



Messages : 220
Âge du Personnage : 25
Lieu de vie : Londres

MessageSujet: Re: Gare au garou [Resnald, si tu es là...] Ven 4 Mar - 20:13

Merde.

Stacy.
Tu fais chier.

On était coincés, là, comme deux couillons, à attendre que le Garou nous bouffe. Le Monstre a juste à nous béqueter et ça en est fini de nous. J'avais frôlé la mort quelque fois dans ma courte vie, mais là, je crois qu'elle peut difficilement être plus proche. Un coup de dents et me voilà ad patres.
Mais Stacy, la grande gourou es Garou, ne l'entend pas de cette oreille. J'ai bien hurlé dix mille fois, que la fuite nous était préférable et bien non, elle persiste et veut rester avec le type poilu qui n'a vraiment plus rien d'humain. Je crois que je vais vraiment péter un plomb mais je sais que je me dois contenir, si je fais un pet de travers, l'autre me bouffe sec.
Alors je contiens, mais jusque quand ? Je ferme mes orbes dorées pour me concentrer ne serait-ce qu'une fraction de seconde.

PUTAIN. Ne pas baffer l'autre gourde. Ne pas baffer l'autre gourde.

C'était simple, si je la touchais, l'autre me démembrait manu militari et si je lui hurlais dessus, c'était pareil. Ma marge de manœuvre était réduite à une seule chose : prendre la tangente vite fait bien fait et laisser les autres compères se demmerder avec un Garou qui sera forcément en colère vu que Stacy sera bien loin.
Non, j'avais pas de plan. NON. Essayer de survivre était déjà une bonne option en soi et j'étais pour. Mais elle avait raison sur une chose qui me faisais tiquer allègrement. Si on quittait le Garou, on était sûrs de crever. Car il partirait à notre poursuite, et même si je me débrouille assez bien à la course, je ne crois pas que je gagnerais contre un Lycan rancunier d'avoir été abandonné comme une vieille chaussette.
J'avais beau tourner le problème dans tout les sens, nulle solution ne me venait à l'esprit et autant dire que je n'allais pas tarder à m'énerver. Et la Douleur de revenir, elle revenait toujours aux mauvais moments, elle.

Des steaks ? Belle comparaison.

Mon regard doré allait du Garou à Stacy et de Stacy au Garou, en espérant trouver une issue à ce problème fortement épineux. A part prendre Stacy sous le bras et me barrer, je ne voyais rien d'autre. Il est vrai que je pouvais partir, en la laissant seule à la merci du gros monstre, car après une prise d'art martial moldu et une baffe -qui n'en valait pas la peine-, elle le méritait. Or, j'avais tout de même un cœur, même s'il était difficilement visible sous une pléthore de lourds défauts qui me collaient tous à la peau.

Bon, si ç'avait été un mec ...
Rien à foutre.

Or  c'était Stacy, la Miss au Garou et si je la ramenais en morceaux à son mari -qui serait moyennement content en voyant la chose-, j'aurais du mal à me regarder en face. Alors je devais rester bon prince et la laisser faire ?

Putain, j'aimais vraiment pas ça.
Mais vraiment pas.


- J'aimerais m'en aller depuis une bonne heure déjà. Mais je ne vais pas te laisser seule. Même si tu t'es découvert des aptitudes à parler aux Garous. Ce qui, je l'admets, nous a laissé un peu de sursis. Mais tu as raison sur un point, si tu t'en vas, je ne crois pas qu'il sera content.

C'était un euphémisme.

- J'aurais peut-être une solution, mais ça inclut d'utiliser quelque chose que tu n'es pas sensée voir. Je me permets de te tutoyer hein, on est plus à ça près.

J'étais un Sorcier.
Et c'était justifié d'utiliser ma baguette.
Non ?
Ok. Peut-être pas devant une Moldue -qui sait converser avec les Garous, je tends à le préciser-, mais sur un Garou.
Oh et puis MERDE.
Fait chier.





Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Gare au garou [Resnald, si tu es là...]

Revenir en haut Aller en bas
Gare au garou [Resnald, si tu es là...]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» le loup-garou
» Derrière la gare, terrain vague{Sonia
» Gare aux fromages géants au bord des routes suisses...
» Le mythe du loup-garou et Un mythe plus large
» GAROU MALE X CANICHE 2 ANS ASSO VAGABOND DANS LE 59

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudre de Cheminette :: Royaume-Uni :: Angleterre-