L'info du Moment

PdC ferme ses portes...
Nous vous invitons à nous rejoindre
sur Chemins de Traverse !


Poudre de Cheminette



 

Partagez|

Nox [PV Shawn Evans]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar



Messages : 220
Âge du Personnage : 25
Lieu de vie : Londres

MessageSujet: Nox [PV Shawn Evans] Mar 1 Mar - 14:19

- Mark ? Pouvez-vous venir dans mon bureau, je vous prie.

Anne Winter ma charmante patronne. Sa deuxième phrase n'était pas une question et je savais que dans les quelques secondes qui me séparaient de son bureau, je devais être présent. En temps et en heure.
Je poussais donc la lourde porte me menant dans son antre et la voyais, affairée à ranger ses affaires éparses. Ce n'était nullement son genre, elle qui aimait l'ordre et la discipline, la voir ainsi dans tout son bordel, c'était ma foi assez comique. Mais je ne ris pas, trop peur de me prendre un coup de fouet bien senti.
Elle ne me fit pas encore face, tapotant en vitesse sur le clavier bien trop malmené de son ordinateur. Et soupirant, s'allumant une cigarette qu'elle jeta aussitôt. Elle avait oublié qu'elle avait potentiellement arrêté de fumer. Au bout de dix bonnes minutes à attendre que ma sacro-sainte patronne daigne me jeter enfin un seul de ses regards torves dont elle a le secret, je m'asseyais.

Elle tourna enfin la tête vers moi. Je la scrutais de mon regard doré.


- Ah ! Vous en avez mis du temps.
- J'étais là depuis le ...
- Peu m'importe ! Dit-elle en balançant ses bras fins où pendouillait tout un tas d'énormes bracelets qui me vaudraient à coup sûr quelques mois de salaire. Je vais aller droit au but. J'ai un avion dans deux heures et je suis déjà en retard. Chose absurde me connaissant.
- Ah euh. Vous allez où ?
- A Paris. Le Louvre serait susceptible de me prêter une pièce d'une immense importance. Deux ans de négociation ardue pour ne l'avoir qu'un petit mois au sein de notre Musée ! Bon. Je vous ai fait venir, car je devais recevoir une petite stagiaire, mais comme vous le voyez, je n'en ai plus vraiment le temps ni l'opportunité. Et c'est fortement dommage !

Ben voyons.

- Elle s'appelle Savannah Broels. Étudiante à l'Université. Elle a transmis CV et lettre de motivation, que je n'ai pas lus. Mais elle m'avait l'air sympathique sur la photo.
- Elle arrive quand ?
- Dans vingt minutes, mais je serais déjà partie. Évidemment. Mon chauffeur est là. Je vous confie la maison Mark.
- Bien Madame.

Elle prit ses dernières affaires et partit, lunettes de soleil vissées sur son regard sombre. J'avais les clés de son Musée et cette fille n'allait pas tarder à se pointer. D'un geste las, je pris le CV de cette Savannah où figurait une photo de la charmante demoiselle en noir et blanc. Pas un effort de se mettre en couleur.

Alors que je guidais tout un groupe de japonais, Merlin que ces gens prennent des photos. C'est dingue ! Je vis une jeune femme dans le hall d'entrée, visiblement perdue. J'étais persuadé que c'était la future stagiaire décrite par ma patronne. Elle aurait pu quand même reste pour l'accueillir, car quand elle sera rentrée au pays, elle ne se souviendra même plus qu'elle m'avait demandé de l'engager.
Et Merlin que c'est pénible ! Je me dirigeais vers la demoiselle blonde, toute fluette, avalée par un manteau grisâtre, dix fois trop grand.


- Savannah ? Je suis Mark. Je remplace Miss Winter, partie pour Paris. Enchanté.
- ...

Pas vraiment loquace pour une demoiselle. Il est vrai que je la fixais peut-être trop intensément avec mes yeux dorés que je ne l'aurais voulu. Ça foutait mal à l'aise parfois. Je décochais un sourire. Histoire que ça aide.

- Bonjour ! Visiblement c'était bon. Je m'appelle Savannah, j'ai dix-neuf ans et je suis étudiante à l'Université mais je dois faire un stage. J'ai pas vraiment compris pourquoi. Mais je le fais quand même !
- Ah bah très bien. Pendant combien de temps ?
- 4 semaines ! Je suis trop contente ! Ça va être trop bien ! Je me réjouis de commencer !

Putain que ça va être long ! Et la patronne qui ne m'a pas dit pour combien de temps, elle allait être sur Paris. Nous restâmes plantés là pendant une heure à ce qu'elle me parle d'elle, de ses frères, de son chat caractériel et de sa vieille grand-mère qui ne savait plus faire la différence entre du pâté de foie et du pâté pour ses quatorze félidés.
Elle me suivait partout et je languissais que ma journée se termine, car ouais, j'allais être vraiment sur les rotules. Dix-huit heures, il était temps de fermer le Musée, et de la foutre dehors. Elle se réjouissait déjà d'être demain pour continuer, je suis certain, à me pomper le chaudron. Je crois qu'elle était sérieusement balèze pour ça.
Je la fichais dehors. Je souris. Et fermais la porte à clé.

ENFIN.

J'inspirais un grand bol d'air et allais pouvoir être enfin tranquille. Mais mes orbes dorées accrochèrent une silhouette appuyée nonchalamment sur le mur d'en face. Cette pose désinvolte, je ne la connaissais que trop bien. Or, le type il donnait pas signe de vie pendant des mois et là, bim, juste devant mon boulot.
Il mériterait que je lui foute mon poing dans la gueule, histoire que ça remette notre amitié en place.


- Shawn ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nox [PV Shawn Evans]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Evans Paul dans la tourmente: les deputés parlent...
» La maison de Evans Paul vandalisee par les siens
» NOU TANDE KE EVANS PAUL( KP) SE YOUN NAN EVANTYEL PREMYE MINIS.
» Evans Pau = KP premier ministre
» Evans Paul , retirez-vous !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudre de Cheminette :: Royaume-Uni :: Angleterre :: Londres-